Home > Blog > Jean-Marie le Guilcher : réparateur de clocher … à mains nues

Jean-Marie le Guilcher : réparateur de clocher … à mains nues

reparateur-clocher

La sécurité n’a pas toujours été aux centres des préoccupations des travailleurs en hauteur. Jusque dans les années 60, un réparateur de clocher travaillait dans la région de Guingamp sans aucune protection ! Découvrez l’histoire étonnante de ce réparateur de clocher breton.

Un spiderman breton autodidacte

Au delà de l’âge de soixante ans, il exposait sa vie journellement, car il travaillait sans dispositif de sécurité et même sans échafaudages pour réparer les cloches en Bretagne. Il s’appelait Jean-Marie le Guilcher et il était bien connu dans toute la Bretagne à cette époque.

Au tout départ, il avait été appelé pour réparer une charpente de cloche … puis il a rapidement enchainé avec des paratonnerres et des clochers. Un bricoleur acrobate qui refusait toutes les interventions à moins de 50 mètres du sol. Il n’était pas alpiniste à la base, c’est un véritable autodidacte !

Comme la plupart des cordistes actuels, ses compétences étaient multiples : maçonnerie, charpenterie, nettoyage et autres réparations.

Un reportage lui a été consacré et il a été diffusé dans l’émission “Les coulisses de l’exploit” et date de septembre 1963. Vous pouvez le revoir grâce aux archives de l’INA.

Des risques inconcevables de nos jours

Même s’il a eu beaucoup de talent, il évoque néanmoins sa chance. Il a en effet connu deux accidents dans sa carrière. Heureusement, sans aucune blessure grâve. De nos jours, travailler de cette manière n’est plus envisageable pour des raisons évidente de sécurité.

L’équipe d’ALTAIR Cordistes fait particulièrement attention à la sécurité autour de tous ses chantiers. Aussi bien concernant chaque membre de l’équipe mais aussi à celle du public.

Enfin, pour prévenir les accidents, Sébastien NOUVEL, le fondateur d’ALTAIR, dispose des formations sur la thématique de la sécurité. La formation s’intitule « Travail en hauteur et maîtrise verticale » et vous pouvez soumettre votre candidature pour participer à une prochaine session en remplissant le formulaire sur notre site.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.